Bienvenue sur le Forum de la FCJO

FACEBOOK
Rejoignez le groupe des Comités de Jumelage de l'Oise en Picardie sur Facebook:
CLIQUEZ ICI


Retrouvez la FCJO sur Facebook

SITE WEB DE LA FCJO
Cliquer sur le logo pour accéder au site WEB de la FCJO
Connexion

Récupérer mon mot de passe


CR de l'Assemblée générale du 6 juin 2013 à la Maison de l'Europe de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

28032014

Message 

CR de l'Assemblée générale du 6 juin 2013 à la Maison de l'Europe de Paris




Maison de l'Europe de Paris
Assemblée générale du 6 juin 2013


Cette assemblée était conduite par la Présidente Me Catherine Lalumière qui lui trouvait, au départ, un caractère confidentiel vu le peu de personnes présentes ce dont elle se désolait. (Il est vrai que cette réunion se tenait en semaine et en milieu de journée, ce qui excluait les personnes qui travaillaient).
Elle ouvre donc cette assemblée en faisant approuver l'ordre du jour. Après constatation d'une absence de questions diverses, elle met aux voix le procès verbal de l'assemblée générale de 2012 qui est approuvé à l'unanimité. Le rapport moral de 2012 est également approuvé dans les mêmes proportions, ce qui traduit un sentiment de satisfaction et une grande activité qui a touché des publics variés. M Jean-Pierre partage ce sentiment. Ce public est très diversifié et touche tous les sujets intéressants qui sont eux mêmes bien répartis et notamment l'Europe. Le travail accompli va dans le bon sens. Il faut que cette association soit le pivot des affaires internationales dans cette ville. Cette maison doit être un point central de l'Europe.
Ursula Serafin cite les affaires dominantes et représentant 68 activités dont la réception de M Martin Schulz juste son élection à la tête du Parlement Européen. Elle cite également la conférence sur la réforme de la PAC, ajoutant un cycle de conférences avant les élections présidentielles sur les idées européennes des candidats. Il y a un programme pour élargir le public qui a déjà enregistré 13600 entrées. Un session d'information a eu lieu pour des élèves avec réception de classes de lycéens.
Coté finances, les choses ne vont pas mal. Après plusieurs années tendues, on a enregistré une réduction des coûts de fonctionnement courant compatible avec les activités. Malgré une mauvaise surprise au niveau des recettes, le résultat est positif. Sur le plan dépenses, les coûts ont été réduits à leur minimum soit moins 15 % sans qu'il soit possible d'aller plus loin. A ce sujet il a été fait appel à des emplois aidés avec des subventions. Les recettes ont diminué de leur coté de 50.000 €, le Conseil régional n'ayant pas renouvelé sa subvention. Il la versera néanmoins en 2013. La location de la salle coûte cher. Malgré tout, le résultat est favorable. Au bilan, le report à nouveau négatif sera ramené à zéro
Me Lalumière insiste sur la compression du personnel. Cela devient de l'exploitation et c'est même ingérable avec des salaires gelés et des licenciements..Elle tient à le féliciter pour sa bonne volonté et son excellent esprit d'équipe.
Des questions sont posées sur les chiffres salariaux, subventions et les charges exceptionnelles. La réponse sera donné ultérieurement par mail. Concernant les provisions pour risques, l'électricité et l'eau Me Lalumière demande de ne pas réveiller le chien qui sommeille et souligne le soutien indéfectible de la Ville de Paris. A défaut, il faudrait mettre la clef sous la porte.
Ce chapitre est adopté à l'unanimité.
Activités 2013/ Orientations 2014
Le thème majeur sera les élections européennes. 2013 a été dominée par la préparation de cette échéance. La Maison de l'Europe a répondu à des appels à projets. L'un émane du Ministère des Affaires européennes. La réponse est attendue pour la fin juillet. Le second dont la réponse est attendue après juillet porte sur les moyens de comprendre les bases de l'Union européenne au niveau de la Bulgarie, la Pologne, la Roumanie et la Hongrie. Cela est déjà fait avec l'Allemagne, la Belgique et les autres pays. Tout cela est très difficile à coordonner. Il est aisé d'organiser une excursion. Mais quant au fond : l'histoire, le sens de l'UE, le contenu, il est plus difficile de faire converger les visions, les idées. Des réunions ont eu lieu sur la crise pour faire apparaître les causes et la portée des événements autant que faire se peut.
A la question : que fait l'UE, il a été répondu:l'UE est active même si elle peut mieux faire. Des débats et des conférences ont lieu sur les réformes institutionnelles. On ne demande pas moins mais plus d'Europe. On dit qu'elle n'agirait pas et qu'elle ne protégerait pas suffisamment. Mais si l'Etat n'est pas assez actif dans le cadre de la mondialisation, on se tourne vers l'UE, même à propos de problèmes sévères. Ce n'est donc pas le moment d'affaiblir l'UE. Les gens demandent plus de gouvernance européenne, plus de convergence en matière sociale, fiscale.....
On va vers une Europe plus confédérale mais pas d'une manière idéologique.
Il y a des conférences à organiser sur les projets européens. Le public a besoin d'avoir une perspective européenne. Le traitement de l'urgence n'a pas de limite. Par contre, on a un besoin de perspectives, de projets et pas seulement économiques mais sur le plan de la solidarité (catégories sociales...), des valeurs humanistes ( liberté, protection des droits de l'homme..) L'UE a jusqu'à maintenant hypertrophié les valeurs économiques au détriment d'autres valeurs. Il faut donc un projet complet et le plus ambitieux possible. Il est nécessaire de lutter contre un certain hyper-nationalisme, un repli sur soi, les violences. La paix ne va pas de soi. Les vieux démons reviennent vite. On observe d'ailleurs partout des mouvements de résurgence qui peuvent mettre en péril les institutions européennes. Il existe donc beaucoup de thèmes à développer dans le sens de cette campagne.
Une autre dominante concerne les difficultés financières. La Maison de l'Europe n'est pas particulièrement touchée grâce à la Ville de Paris. Mais de très nombreuses associations voient leurs ressources baisser et connaissent de véritables difficultés pour sortir de cette pénurie. Le contexte financier n'est pas très porteur actuellement.
Une convention triennale a été signée avec la Ville de Paris et donne de l'aise et une certaine sécurité jusqu'à fin 2014. Mais les élections municipales de 2014 imposent à la Maison de l'Europe de songer à se mettre à l'abri et à renouveler la convention avant les élections. Le budget est voté tous les ans. Si le Conseil Municipal n'a pas les mains liées, il ne peut néanmoins remettre totalement en cause les acquis.
A la question : avec qui célébrer les 100 ans de la grande guerre, il est répondu qu'il faut traiter ce sujet comme un thème européen et non pas seulement franco-allemand. Ce thème nous concerne normalement tous. Pour nous français, il faut une manifestation d'amitié en ayant conscience des risques de dérapages identitaires nationaux. Un comité quadrilatéral est déjà constitué.
Une autre question concernait l'élargissement de la participation aux affaires européennes. En réponse, a été émis le souhait de mettre en commun la culture ( poésie, musique.....)
A un participant soulignant qu'on ne voit jamais le coté développement spirituel ou culturel, il est répondu que, chaque mois, la Maison de l'Europe recueille un écrivain peu connu hors de son pays. Cette activité littéraire est plus facile à organiser que certaines manifestations musicales par exemple pianistiques dans la mesure où le plancher de la maison de l'Europe est trop fragile pour supporter le poids d'un piano à queue. Ici, on insiste davantage sur l'évolution humaine, culturelle. C'est la culture qui nous unit. Nous avons 28 siècles d'histoire commune. L'histoire nous unit plus que tout.
Quelqu'un évoque le 50ème anniversaire de la mort de Robert Schumann et souhaite qu'on parle de son coté quelque peu révolutionnaire, du sens de son action Il lui est répondu qu'une action sera organisée l'hiver prochain. Cela est nécessaire car l'UE est résulte des monstruosités des époques précédentes. Le 9 mai est le début d'une nouvelle époque.
Il est ensuite procédé à l'examen du budget , avec l'affirmation du principe qu'il faut avant tout maintenir la capacité d'agir. Coté recettes, le Conseil Régional a promis le versement de sa subvention sans toutefois une augmentation. Par ailleurs, le dossier est quasiment prêt pour l'aménagement en 2014 de la salle de réunion. A quelqu'un s'étonnant d'une absence de subvention de la part d'Europe direct, il est répondu que les critères n'étaient pas remplis et que cet organisme ne donnait même pas de réponse. Il a également dit que les manifestations étaient trop minimalistes alors que la Maison de l'Europe a organisé une très belle fête sur la place de l’Hôtel de Ville. Il s'agit donc très certainement d'un dysfonctionnement de la Commission européenne qui de son coté ne revient jamais sur ses décisions de première instance malgré des recours possibles.
Le budget est adopté à l'unanimité et certifié par le Commissaire aux comptes.
Cette Assemblée est suivie d'une Assemblée extraordinaire destinée à faire un certain toilettage des statuts. Ces modifications sont adoptées à l'unanimité.

_________________


Fédération des Comités de Jumelage de l'Oise (FCJO)
Information et Communication de la FCJO
Siège social: MAIRIE DE VERNEUIL EN HALATTE
60550 VERNEUIL EN HALATTE
Courriel: fcjovp@gmail.com
Site Internet de la FCJO, à l’adresse : http://fcjoise.free.fr/
avatar
D_BRUNO

Nombre de messages : 589
Age : 66
Date d'inscription : 12/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://fcjoise.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum